Partenaires

CNRS Logo tutelle Logo tutelle
Logo tutelle Logo tutelle


Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site >

Noyaux Actifs de Galaxies (AGN)

par Delphine Porquet - 5 septembre 2008

L’étude temporelle et spectrale des AGN dans le domaine des rayons X permet de sonder l’environnement des trous noirs super massifs (10^{6}-10^{10} masses solaires), et d’étudier la matière soumise à des conditions gravitationnelles extrêmes.

La galaxie de Seyfert ESO113-G010 observée pour la première fois au-dessus de 2 keV par XMM-Newton (durée 1h) a révélé une des raies du FeK\alpha décalées vers le rouge les plus intenses qui soit. Une observation XMM-Newton de plus longue durée (27 heures) en novembre 2005 (PI : D. Porquet) a montré que cette source est fortement variable sur des échelles de temps de quelques minutes. L’analyse temporelle a permis de contraindre la masse du trou noir (4-10 x 10^{6} masses solaires), ainsi qu’un taux d’accrétion égal voire supérieur au taux d’accrétion Eddington (Porquet et al. 2007)

Dans la même rubrique :