Partenaires

CNRS Logo tutelle Logo tutelle
Logo tutelle Logo tutelle


Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site >

Les catalogues XMM

par Christian Motch, lmichel - 23 septembre 2008

La première version du catalogue XMM, (1XMM) publiée en 2003 contenait 33 000 sources extraites de 500 observations. La deuxième version, publiée en août 2007 résulte de la compilation des six premières années d’opération du satellite (3491 observations) et elle constitue le plus grand ensemble de sources de rayons X répertoriées à ce jour. Il recense 191870 objets uniques, pour la plupart nouveaux, sur une surface totale de 360 deg2. Sa taille est presque le double de celle du record historique établi par le satellite ROSAT en 1999. Plusieurs communiqués de presse ont été diffusés à l’occasion de sa mise en ligne par l’ESA, le CNES, le CNRS et l’ULP. Bien qu’il ne soit pas le relevé X le plus profond, il couvre une surface très importante à un niveau de flux faible de l’ordre de 3 × 10–15 erg cm–2 s–1 dans la bande des X mous (0.5–2 keV) et environ 10–14 erg cm–2 s–1 dans les X durs (2.0 –12 keV). Sur la base des corrélations faites avec les grands catalogues optiques on s’attend à ce que le catalogue 2XMM contienne plus de 100000 noyaux actifs de galaxie et autant de sources galactiques stellaires et accrétantes. Environ 8% des sources X apparaissent étendues et sont des amas de galaxies ou des galaxies proches. De nombreux objets montrent des changements d’intensité remarquables. Pour les plus brillants, des variations sur des échelles de temps aussi courtes que la seconde sont mises en évidence. Une variabilité rapide peut-être la signature d’un couple d’étoiles dont l’un des membres est un astre dense, naine blanche, étoile à neutrons ou trou noir. Le catalogue dévoile également une nouvelle classe d’objets dont la nature est actuellement mal déterminée mais qui est probablement associée à des noyaux actifs de galaxies très enfouis dans des cocons de gaz et de poussière. Véritable outil de base pour toute une communauté, ce catalogue est une source d’informations de premier plan pour mieux comprendre la physique de l’Univers chaud et violent.